⚡ [PDF] ✍ Le protocole Reston By Mathieu Fortin ✵ – Motyourdrive.co.uk

Le protocole Reston chapter 1 Le protocole Reston , meaning Le protocole Reston , genre Le protocole Reston , book cover Le protocole Reston , flies Le protocole Reston , Le protocole Reston e61d7f529176c Un Monstre Est Captur En Asie S Agit T Il D Un Mutant Ou D Une Cr Ature Dont On N A Encore Jamais Soup Onn L Existence Une Quipe De Scientifiques De Toronto Demande Ce Qu On Lui Exp Die La Chose, Pour En D Terminer L Origine, Mais Le Cargo Qui La Transporte Frappe Un Haut Fond En Face De Trois Rivi Res La Cage De Plexiverre Craque Et Le Monstre S Enfuit Trois Rivi Res Est Assi G E Victor, Un Jeune Professeur, Et Son Coloc Lucien Tentent D Chapper Au Fl Au, Mais Les Hommes Et Les Femmes Dont Le Monstre S Abreuve Deviennent Eux Aussi Des Monstres Assoiff S De Sang M Me Le Voisin Raoul, Pourtant Si Cool Pendant Que La Ville Est Sous Le Coup De Cet Assaut, Le Protocole Reston Est Appliqu Tous Les Moyens De Communication Sont Coup S T L Phone, Radio, Internet, T L Vision Et On Refuse L Entr E Au Journalistes L Int Rieur Du P Rim Tre Des Luttes De Pouvoir Se Jouent, Dont Les R Gles Chappent Aux Dirigeants Eux M Mes Parce Que Personne Ne Doit Savoir Personne Jamais Le Protocole Reston, Un Roman D Action Qui File Un Train D Enfer


10 thoughts on “Le protocole Reston

  1. says:

    d faut d une couverture de presse de la part des m dias traditionnels, mon roman Le protocole Reston s est attir plusieurs critiques de blogueurs Patrice Saucier sur Ultrafiction, le blogue de Zt l le livre Le protocole Reston est un must read de 2009 en litt rature de genre De l action, beaucoup d action De l horreur, de l intrigue, des tractations politiques Un m lange parfait pour nous procurer des sueurs froides Cote Ultra Fiction 4 5 Marie Laporte, sur Coteblogue.ca pour moi, c est le premier roman de zombies classique et r ussi du Qu bec, qui se passe au Qu bec 124 pages efficaces, bien crites et tenant en haleine Extraordinaire Bref, une perle en mati re de zombies J ai litt ralement d vor du d but la fin , et il y avait longtemps qu un roman d pouvante ne m avait autant passionn e RIchard Tremblay sur Coteblogue.ca et sur L ermite de Rigaud vivement recommand par ce lecteur ci a part sur les chapeaux de roue et a ne l che pas avant le point final Cote 8 10 Jonathan Reynolds, sur Coteblogue.ca et sur Aveugle.wordpress.com c est g nial a, c est un bon roman d horreur lisez le, c est un des meilleurs romans d horreur qu b cois que j ai lu Pat Isabelle sur Le temps des passions Mais en r fl chissant un peu plus, j ai plut t tendance comparer ce livre avec Je suis une l gende de Richard Matheson Pourquoi Simplement pour l ambiance apocalyptique, la sensation de solitude, d tre seul 4 contre le reste du monde Le d sarroi Et le go t du sang Alamo St Jean sur le blog Sesyeuxvertspass minuit Le point fort du roman est son rythme, l action est effr n e et seul les petits interm des viennent couper la narration pour ajouter au r cit si vous aimez les Zombies, ne passez pas c t de cette histoire, vous y trouverez votre compte soyez en assur Il ajoute dans un billet sur les cadeaux de No l Vous avez encore soif d h moglobine et de mort vivants mais aimeriez restez dans notre bonne vieille province Pas de probl me Le Protocole Reston de Mathieu Fortin est LE livre pour vous Genevi ve Blouin, sur son blog La plume et le poing Je me suis notamment bidonn e en d couvrant le sort r serv l h licopt re de TVA le surnom d un certain chef d tat voisin et le fabuleux destin d un jeune chef d opposition le bouquin se lit d une traite et est une excellente alternative n importe quel film d horreur Fran ois Belisle sur Les moufettes Castor D plum Je ne pensais jamais tre essouffl apr s avoir lu un roman Attachez vous, a part J ai go t l horreur, j ai senti le sang qui ne giclera plus et j ai partag cette urgence de sauver sa peau Vous voulez une le on de rythme, de fuite en avant Je vous le conseille J ai savour ces interm des politiques, cette saveur de crise d octobre Fr d ric Raymond sur son blog Le moins qu on puisse dire c est que Fortin a crit un roman qui, mon avis, se classe parmi les meilleurs romans de zombis publi s jusqu ici, toutes langues confondues avec de nombreuses surprises et, surtout, le style efficace de Fortin, qui s apparente un peu celui de Brian Keene De l action serr e et sanglante qui n a pas peur de faire souffrir sa victime avant de l achever Des personnages cr dibles, plus toff s que les clich s que l on voit souvent dans les histoires de zombis Keven Girard, sur son blog Des chapitres courts et efficaces, une intrigue enlevante, de classiques zombies qui d voreront votre attention, voil ce que nous offre Mathieu Fortin avec son Protocole Reston J ai t bahi, j ai lu d une traite, j ai ador Les interm des sont g niaux, tanchent notre soif de savoir, abreuvent notre esprit de suspense et nous gardent en haleine fantastique, incroyable C est bon comme a se peut pas Ma note 9.5 10 David H bert, sur son blog Le protocole Reston m a agr ablement surpris, pour le plaisir qu on en tire Le rythme de ce roman est tr s r ussi Il est par ailleurs amusant de lire en plein roman de zombie une dispute caricaturale entre le premier ministre du Qu bec et le chef de l opposition officielle, ce qui donne une touche d humour noir au r cit L atmosph re est noire, et un certain souci du r alisme est pr sent tout au long du r cit Le protocole Reston consiste donc en un tr s bon roman


  2. says:

    L horreur prend du poil de la b te au Qu bec, c est le moins qu on puisse dire Cette fois, ce sont des Zombis la George A Romero qui envahissent Trois Rivi res Et tout cela, gr ce une cr ature cor enne vad e d un bateau chou sur le Fleuve.Mathieu Fortin nous pr sente ici son second roman d horreur pour adultes Le protocole Reston Et je dois vous avouer que a m a litt ralement transform en une sordide cr ature, car j ai d s parer ma lecture en trois s ances alors que ce livre devrait se lire d une traite Il y a tellement d action dans Le Protocole Reston que, lorsque j ai d interrompre ma lecture 20 pages de la fin le bus tait au terminus, crap , j tais tellement sur les dents que je me suis mit avoir des tics nerveux assez intenses Genre mouvements saccad s intermittent de la t te qui s inclinait de gauche droite sans crier gare L a va mieux, parce que j ai fini et que la cr ature dort Du moins pour l instant.Le moins qu on puisse dire c est que Fortin a crit un roman qui, mon avis, se classe parmi les meilleurs romans de zombis publi s jusqu ici, toutes langues confondues L intrigue est presque classique, mais je ne vous d voilerai qu une seule des trouvailles qui rendent ce livre unique par rapport aux autres histoires de morts vivants affam s de chair humaine Ce qui le distingue Le Protocole Reston de tous les autres romans de ce sous genre, ce sont les interm des Ces derniers racontent comment les gouvernements Qu becois et Canadien, sous la pression du gouvernement Am ricain, agissent pour enrayer l pid mie D cisions politiques difficiles, magouilles, gestion des m dias Tout y est.De retour l histoire, on y retrouve la plupart des sc nes cl s auxquelles on s attend dans une histoire de zombis, mais avec de nombreuses surprises et, surtout, le style efficace de Fortin, qui s apparente un peu celui de Brian Keene The Rising, City of the Dead, Dead Sea De l action serr e et sanglante qui n a pas peur de faire souffrir sa victime avant de l achever Des personnages cr dibles, plus toff s que les clich s que l on voit souvent dans les histoires de zombis Les personnages sont tr s humains et leur tat d esprit, surtout au d but du roman, m a rappel les deux comparses de Shaun of the dead Aussi, j ai beaucoup appr ci le clin d oeil Dawn of the dead Raoul sait qu on est l Quek part, dans sa t te, y s rappelle qu y reste icitte Pis qu on est l Si vous aimez l horreur, les zombies ou simplement les histoires bien ficel es et bien crites, lisez Le Protocole Reston de Mathieu Fortin.Critique publi e le 15 octobre 2009 sur


  3. says:

    Mathieu Fortin nous propose un roman court inspir des bons vieux films de Carpentier o les zombies courent partout et s amusent arracher des membres, ici et l Le plus int ressant cette histoire se d roule Trois Rivi res.Un beau jour, Victor r alise que sa ville est devenue bien silencieuse quip des armes qu il pourra trouver, il se fraiera un chemin travers la horde de morts vivants qui recherchent les plaisirs de la bonne chair d sol pour le jeu de mots Un tr s bon livre Du divertissement l tat brut de la premi re la derni re page Je recommande aux amateurs d histoires o les morts attendent le jugement dernier en bouffant des cervelles plut t qu en se reposant.Je n aurais qu une seule r serve formuler on se demande souvent quel ton Mathieu Fortin voulait donner son livre Essayait il de montrer l invasion de zombie comme un v nement qu il fallait prendre au s rieux avec, entre autres, les sc nes gouvernementales o sont d ball s les d tails du Protocole Reston Ou cherchait il tendre vers un style plus clat , volontairement ridicule, avec les sc nes de blood gore On assiste tout de m me une invasion de zombies Trois Rivi re, ce qu on peut difficilement accueillir sans avoir un petit sourire.Il me semble que j aurais pr f r l un ou l autre des traitements, mais pas les deux Ou bien on devrait tendre vers une histoire tragique mais je me demande si c est possible avec des zombies ou bien on devrait verser compl tement dans l exag ration, sans aucune r serve, pour traiter son histoire et lui donner une couleur particuli re comme dans Maudits de Edouard H Bond o le lecteur est enfonc dans un univers tordu jusqu au cou J ai senti un peu de retenue dans ce livre, puisqu on voulait toucher la fois au tragique et au loufoque Selon moi, ces genres ont tendance s annuler entre eux comme la base et l acide Quand Mathieu Fortin s affirmera jusqu au bout dans un style pr cis, et o il s y engagera sans aucune r serve, il gagnera sans doute sa cinqui me toile.


  4. says:

    Des chapitres courts et efficaces, une intrigue enlevante, de classiques zombies qui d voreront votre attention, voil ce que nous offre Mathieu Fortin avec son Protocole Reston J ai t bahi, j ai lu d une traite, j ai ador.Les phrases sont plaisantes lire, elles s encha nent comme sur des roulettes L action captive nous retient, puisqu elle est abondante Les interm des sont g niaux, tanchent notre soif de savoir, abreuvent notre esprit de suspense et nous gardent en haleine Les personnages sont bien faits, m me si l oeuvre est courte On ressent leur panique, on vit avec eux leur peur.Fantastique, incroyable C est bon comme a se peut pas et je ne suis pas en train de l cher les bottes de l auteur mais je crois qu il a r ussi un bon coup En tout cas, pour moi, c est une oeuvre que je vais relire, assur ment J ai pas trop compris les probl mes stylistiques que proposent certains lecteurs mais, en tout cas, moi j tais trop pris avec l histoire pour les remarquer.J attends la suite.


  5. says:

    Voil un livre qui m a s rieusement amus Cette histoire la fois loufoque et farfelue m a s duit parce qu elle semblait ancr e dans une r alit PRESQUE possible L auteur manie avec aisance le protocolaire avec ces interm des punch s qui font avancer l histoire et nous convainquent de l urgence du drame Et pourtant, dans la r alit des personnages assi g s Trois Rivi res, on s amuse comme des fous avec des dialogues on ne peut plus r alistes et qu b cois D ailleurs, j ai bien ri en lisant une autre critique sur un blogue o une lectrice fran aise disait qu elle avait ador le livre m me si elle n avait strictement rien compris des dialogues Il reste que ce roman pourrait faire un film int ressant, tant d j pas mal dialogu Un plaisir lire.


  6. says:

    Encore un roman de zombies Oui Mais la mani re Mathieu Fortin, et chez Coups de t te Ce qui veut dire des dialogues punch s , une intrigue men e tambour battant qui se lit d une traite et des personnages qui on s attache rapidement Un must lire absolument pour tous les amateurs d horreur


  7. says:

    Un excellent livre somme toute, loin d tre parfait existe t il vraiment un livre parfait , de l action, du rire et des clins d oeil rende cette lecture rapide d s plus agr able Pourquoi ne pas donner ce court roman en cadeau ce No l


  8. says:

    Comme lire un roman se d roulant dans sa ville d origine est plaisant Car Le protocole Reston est un roman de zombie trifluvien C est d ailleurs ce qui a fait tout le charme du livre mes yeux J ai ador avoir des images mentales pr cises des lieux o se d roulait l action Ce genre de chose est importante dans mon plaisir de lecture.Je ne cacherai pas que le r cit en tant que tel n est pas d bordant d originalit sauf pour la cause de l infection quelle trouvaille , ressemblant plut t un film am ricain de zombies en plein Trois Rivi res Et j ai aim cela Oui, oui Car cela a donn un r sultat palpitant et angoissant Les v nements se d roulaient la vitesse effr n e, ce qui, pour une fois, a servi l histoire au lieu de lui nuire Je m identifiais aux personnages simplement mais efficacement d finis , vivant les choses en m me temps qu eux Le protocole Reston m a aussi rappel une activit , un Parcours de peur, de la Vieille Prison de Trois Rivi res qui s tait inspir e de ce roman pour son histoire et sa mise en sc ne Je suis contente d avoir lu le livre l origine de ce jeu grandeur nature.J ai lu ce livre sans prise de t te en quelques heures, durant un apr s midi gris et froid qui m a mis dans la bonne ambiance.Je mets cinq sur cinq, car le roman m a diverti comme un bon film d horreur sait si bien le faire De plus, je remercie l auteur de m avoir transport dans ma ville d origine durant le temps de cette lecture Je conseille ce roman tous les Mauriciens ainsi qu tous les amateurs du genre des zombies.CW le roman contient beaucoup de violence, un brin de sexualit cru et un langage vulgaire Vous tes pr venus.


  9. says:

    Dans Trois Rivi res assi g par des zombies, Victor et Lucien et non Julien comme le signale la 4e de couverture, impardonnable tentent de sauver leur peau en compagnie de Sara, de David, d rika a part sur les chapeaux de roue et a ne l che pas avant le point final L action est non stop, le lecteur est pris dans le mouvement, et le temps de le dire, le roman a t lu d un bout l autre Rarement 90 minutes ont elles pass es si vite pour ce lecteur ci.Deux b mols La transcription crite de la langue parl e est in gale dans le roman et a se remarque fine au d but, heavy au milieu, puis m dium vers la fin M me que certaines locutions ont une graphie variable selon leur emplacement fac, faque , ce qui choque le pointilleux en moi On peut croire que c est mineur, pas pour moi cependant, parce que c est un irritant qui n aurait pas d survivre une relecture attentive.Et la toute fin, page 123, je n ai vraiment pas appr ci le sourire pervers du docteur Miersk a fait savant fou, a mine la cr dibilit du roman, et le Protocole Reston ne m ritait pas a C est tellement clich que c en est indigne du talent de Fortin Grain de sagesse Un roman est une chose complexe et totale, il suffit d une phrase boiteuse pour que l difice s croule, une expression mal choisie et c est le roman qui en p tit Ce sont deux objections mineures, qui n ont pas vraiment g ch mon immense plaisir de lecture, mais qui l ont quelque peu mouss Quand m me vivement recommand par ce lecteur ci Et la couverture est absolument sensationnelle Cote 8 10


  10. says:

    J ai ador ce livre Peut tre parce que j en ai lu plus de la moiti en attendant les Halloweeneux hier pas trop nombreux cette ann e, alors j ai eu amplement le temps de lire et que l ambiance se pr tait bien l horreur C est vraiment g nial de s imaginer en plein coeur de l action quand on habite la ville o se d roule ce roman d horreur Les clins d oeil au cowboy am ricain, trop dr les Et esp rons seulement que le montre sortait de l imagination de l auteur et qu il n existe pas pour vrai


Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *